vendredi 2 décembre 2016

Le roi Rama X est monté sur le trône

Comme l'avaient déjà annoncées deux sources militaires fiables il y a un mois, le prince héritier Maha Vajiralongkorn est monté sur le trône ce 1er décembre, mettant fin ainsi à une période de régence depuis le décès du roi Bhumibol le 13 octobre. Les Thaïlandais ont appris la nouvelle avec deux allocutions qui ont été diffusées sur toutes les chaînes, d'abord celle du président de l'assemblée nationale législative, puis celle du premier ministre. Le mardi, une réunion spéciale de l'assemblée législative avait déjà évoqué le sujet de la succession.



Ce jeudi matin, le prince héritier est arrivé d'Allemage. Il a jugé qu'après une période de 50 jours de deuil, durant laquelle de nombreux Thaïlandais ont rendu hommage au roi Bhumibol aux abords du Grand Palais de Bangkok ou même devant l'urne d'or, il était désormais prêt à assumer ses responsabilités. Il a donc accepté l'invitation du président de l'assemblée nationale à monter sur le trône lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à la Villa Amphon Satharn du domaine royal de Dusit, avec comme témoins le régent, le premier ministre et le président de la Cour suprême. Selon une ancienne tradition, même si une régence a dû être mise en place jusqu'à ce 1er décembre, il sera considéré que le règne du roi Rama X a débuté le 16 octobre 2016. Jusqu'à son couronnement, qui n'interviendra pas avant les funérailles de son père, le souverain peut également être dénommé comme Maha Vajiralongkorn Bodindradebayavarangkun.






Les 15 ans de la princesse Aiko

Ce 1er décembre, la princesse Aiko du Japon a célébré son 15ème anniversaire. Comme à l'accoutumée, l'Agence de la Maison impériale a diffusé des photos officielles où la princesse se trouve en compagnie de son père le prince héritier Naruhito. Sur une photo, elle porte sur ses genoux son chaton Seven. Des images de la jeune princesse en train de skier ont également été rendues publiques.  

La princesse Aiko apparaît amaigrie, mais l'Agence de la Maison impériale a précisé que cela ne devait pas susciter d'inquiétudes. La princesse a été récemment malade et ne s'est pas rendue à l'école du 26 septembre au 7 novembre à la suite de problèmes à l'estomac et d'un certain état de fatigue. Depuis, elle a graduellement repris le chemin de l'école. 





La reine-mère Sangay Choden à Dubaï

La reine-mère Sangay Choden Wangchuck, accompagnée de sa fille la princesse Euphelma Choden Wangchuck, s'est rendue à Dubaï, aux Emirats arabes unis, dans le cadre de l'exposition "Convergence" qui s'est tenue au Ritz Carlton DIFC les 29 et 30 novembre à l'initiative de "Royal Bridges". Plusieurs membres de familles royales ou d'anciennes familles royales du monde entier, la plupart eux-mêmes artistes, étaient également présents. La reine-mère Sangay Choden et la princesse Euphelma représentaient les textiles bhoutanais. La belle-mère du roi du Bhoutan a créé en 2004 l'Académie Royale des Textiles. Le 30 novembre, une vente aux enchères a dispersé les pièces exposées. Les recettes de cette vende sont destinées au Programme alimentaire mondial de l'ONU. 

Avec la princesse Tatiana de Grèce

Apparition publique du prince Taufaʻahau Manumataongo

Le prince Taufaʻahau Manumataongo, qui a fêté son 3ème anniversaire au mois de mai, a accompagné sa mère la princesse héritière Sinaitakala qui était invitée à l'inauguration d'une douzaine de tuk-tuks. Ces véhicules s'insèrent dans un projet, financé pour moitié par le gouvernement allemand, qui vise à réduire la dépendance de l'archipel en carburant importé. Celui qui devrait un jour devenir Roi des Tonga a surtout apprécié de pouvoir le temps d'un instant s'installer à la place du chauffeur d'un tuk-tuk. 




La princesse Chulabhorn au Japon

Le 24 novembre, la princesse Chulabhorn de Thaïlande a été reçue pour un dîner par l'empereur Akihito et l'impératrice Michiko en leur résidence. La princesse, en tant que membre du conseil de la présidence de l'Université de Tokyo, se trouvait au Japon dans le cadre d'une conférence. La princesse Chulabhorn connaît depuis quelques temps des difficultés pour se déplacer, si bien que c'est l'impératrice qui s'est chargée de l'aider une fois les salutations effectuées. La fille cadette de l'ancien roi Bhumibol a été hospitalisée à plusieurs reprises ces derniers mois. 




lundi 14 novembre 2016

La princesse Sirindhorn en Indonésie

La princesse Maha Chakri Sirindhorn a effectué une visite éclair en Indonésie ce 10 novembre. Arrivée à la veille, la Sirindhorn s'est rendue sur le site du temple de Borobudur sur l'île de Java, en compagnie de cadets de l'Académie royale militaire de Chulachomklao. La princesse a enseigné pendant plus de trente ans dans cette académie de laquelle elle est retraitée depuis l'année dernière, bien qu'elle soit encore professeur invitée. La princesse Sirindhorn avait déjà visité ce temple en 1986 et en 1989. Il est prévu qu'elle y revienne en janvier 2017 avec une délégation de religieux thaïlandais.




Elle fut également l'invitée d'un banquet offert par le sultan Yogyakarta, Hamengkubuwana X, et sa famille au palais royal. En 1945, l'Indonésie a reconnu une position officielle au sultan de cet ancien Etat princier en le faisant gouverneur du territoire spécial de Yogyakarta. Cette particularité a perduré jusqu'à nos jours, tout comme à l'égard du prince de Pakualam qui est le vice-gouverneur du territoire spécial de Yogyakarta.



L'empereur reçoit le président kazakh et le premier ministre indien

C'est tout d'abord Noursoultan Nazarbaïev, président du Kazakhstan, que l'empereur Akhito a reçu en la résidence impériale le 7 novembre. Quelques jours plus tard, le 11 novembre, c'était au tour du premier ministre indien Narendra Modi d'être reçu en audience par l'empereur japonais.